Accueil

Vous êtes sur le site où Yves Citton met ses bricolages en accès libre à toute personne intéressée. Votre visite et votre attention lui font grand honneur. Il espère que vous pourrez en tirer quelque chose d’utile, d’agréable ou d’intrigant.

index copie      English                                                                                 Italiano  drapeau-italien_21034802

photo

Yves Citton est un graphomane assez chanceux pour enseigner la littérature et les media à l’Université Paris 8, dans le département de littératures française et francophones, après avoir enseigné à l’Université Grenoble Alpes, à Sciences Po Paris, à New York University, à l’University of Pittsburgh et à l’Université de Genève, d’où il a reçu son doctorat en 1992. Il aimerait bien devenir archéologue des media quand il sera grand.

En attendant, il écrit comme un dingue, rêve les yeux ouverts, et co-dirige la revue Multitudes, dont les numéros anciens sont en accès libre sur Multitudes-Cairn. Il a longtemps animé une émission mensuelle sur Radio Campus Grenoble 90.8 FM, intitulée Zazirocratie, dont quelques enregistrements passés sont téléchargeables depuis ce site.

Il a publié une quinzaine d’ouvrages dont les plus récents sont Faire avec. Conflits, coalitions, contagions (Les Liens qui libèrent, 2021), Générations collapsonautes. Naviguer par temps d’effondrements, avec Jacopo Rasmi (Seuil, 2020), Contre-courants politiques (Fayard, 2018), Médiarchie (Seuil, 2017), Pour une écologie de l’attention (Seuil, 2014), Pour une interprétation littéraire des controverses scientifiques (Éditions Quae, 2013), Gestes d’humanités. Anthropologie sauvage de nos expériences esthétiques (Armand Colin, 2012), Renverser l’insoutenable (Seuil, 2012), Zazirocratie. Très curieuse introduction à la biopolitique et à la critique de la croissance (Éditions Amsterdam, 2011), L’Avenir des Humanités. Économie de la connaissance ou cultures de l’interprétation ? (La Découverte, 2010), ainsi que Mythocratie. Storytelling et imaginaire de gauche (Éditions Amsterdam, 2010), Lire, interpréter, actualiser. Pourquoi les études littéraires ? (Paris, Éditions Amsterdam, 2007) et L’Envers de la liberté. L’invention d’un imaginaire spinoziste dans la France des Lumières (Paris, Éditions Amsterdam, 2006,  qui a remporté le Prix Rhône-Alpes du Livre 2007) ‒ ainsi que de nombreux ouvrages collectifs.

En graphomane invétéré, il a également publié un nombre parfaitement ridicule d’articles, sur des sujets désespérément divers, dont la plupart sont téléchargeables sur ce site, de même que quelques enregistrements audio ou vidéos

Il doit un grand merci, pour le montage et la maintenance de ce site, à Marianne Dubacq et à sa webmastery souriante, mille grazie a Isabella Mattazzi per le cose in italiano. Ce site n’a pas vocation à être un blog (le graphomane écrit déjà trop d’articles), ni à être interactif (il reçoit déjà trop de courriels). Veuillez excuser ce reliquat de web 1.0. Merci pour votre visite et votre compréhension.