Littérailleries et Humanisteries

« Fictional Attachments and Literary Weavings in the Anthropocene », New Literary History, 47 2-3 (2016), Special Issue « Recomposing the Humanities with Bruno Latour » , p. 309-329

« Learning to Read in the Digital Age : From Reading Texts to Hacking Codes », PMLA, 130.3 (2015), p. 743-749.

« Literary Attention: The Hairy Politics of Details », Romanic Review, vol. 105, nbr. 1-2, May-Nov 2013, p. 111-121

« Comment ne pas former des maîtres », Tréma n° 43, mai 2015, n° « Culture humaniste et formation des enseignants » dirigé par Catherine Dubois, p. 9-21

« Facteurs d’humanités. Accent et phrasé entre contrastes et programmes », in Vincent Verselle  et Joël Zufferey (éd), Les Échelles du texte, n° spécial de la revue Études de Lettres, Lausanne, 2015/1-2, p. 189-208

« From Theory to Bricolage: Indiscipline and the Exemplary Gesture of Interpretation », International Social Science Journal n° 207-208, n° special dirigé par Romy Mukherjee, “States of Theory: Contemporary Schools of Thought and Institutions of Knowledge”, Wiley and Sons/Unesco, 2014, p. 53-66.

« La vérité cabalistique : dynamique des croyances et puissance des faitiches dans Lamekis de Mouhy », Féeries, n° 10, ELLUG, 2013.

« La production littéraire de la barbarie. Épidémiologie romanesque et dynamique de l’esprit public dans Monsieur Oufle de Laurent Bordelon », dans Études françaises, n° 49:1, Les Presses de l’Université de Montréal, 2013, p. 129-148.

« L’insoutenable ontologie du capitalisme financier. Dette et spéculation dans Le Faiseur de Balzac » in Alexandre Péraud (dir.), La Comédie (in)humaine de l’argent, Lormont, Le Bord de l’eau, 2013, p. 147-171.

« Reading Literature and the Political Ecology of Gestures in the Age of Semiocapitalism », New Literary History, vol. 44:2, Spring 2013, dossier “Reading: New Theories from France”, dirigé par Rita Felski, 2013, p. 285-308.

« Pourquoi la narration ? Entretien avec Charlotte Krauss et Urs Urban », Lendemains, n° 149, Tübingen, Narr Verlag, 2013, p. 79-95.

« La fin de la littérature ou le début de quelque chose », in Dominique Viart et Laurent Demanze (éd.), Les Fins de la littérature, vol. 2, Paris, Armand Colin, 2012, p. 47-54.
« Apprendre à trier entre les histoires qui nous traversent », in Bruno de la Salle et al., Pourquoi faut-il raconter des histoires ?, tome 3 : Transmettre, Paris, Mondoral, 2012, p. 41-46
« Ufologies littéraires et ovnis politiques », Revue des livres n° 6, juillet-août 2012, p. 50-59
« Indiscipline littéraire et textes possibles entre présomption et sollicitude » in Marc Escola (dir.), Théorie des textes possibles, Amsterdam, Rodopi, 2012 (n° 57 de la revue CRIN), p. 215-229.
« Le Poulpe et la Vitre. Résistance ou complicité de la littérature envers l’hégémonie économique ? », Versants 58 (2011), p. 83-96.
« Métamorphoses du cerveau lecteur en esprit d’interprétation », Bulletin de Bibliothèques de France n° 5 (été 2011), dossier « Métamorphoses de la lecture », p. 6-10.
« L’éternelle genèse de vieux rêves qui bougent », Revue des Livres n° 1 (sept. 2011), p. 71-76.
« Arts politiques et fictions diplomatiques », Revue des Livres n° 1 (sept. 2011), supplément en ligne disponible en libre accès
« Théoriser, expérimenter : l’embarras des richesses dans le domaine des études littéraires », Entretien avec Angela Braito, Mirella Vadean (éd.) Apprendre, enseigner, transmettre la théorie, London (Ontario), Mestengo Press, 2010, 65-86.
« Entretien avec Nathalie Kremer sur le partage des disciplines », revue en ligne LHT – Littérature, Histoire, Théorie, n° 8 (2011) du site Fabula, disponible en ligne
« À travers la fiction : forces de l’image, de l’exemple et de la merveille », Vacarme 54 (février 2011), p. 18-23
« Économie de la connaissance ou cultures de l’interprétation ? », Art, culture et société de la connaissance, hors-série de L’Observatoire, la revue des politiques culturelles, Grenoble, Septembre 2010, p. 36-42
« La compétence littéraire : apprendre à (dé)jouer la maîtrise », publié dans le dossier Enseignement de la littérature : L’approche par compétences a-t-elle un sens ? édité par François Quet pour l’Institut National de Recherche Pédagogique (INRP), disponible en ligne.
Traduction italienne « La competenza letteraria» par Isabella Mattazzi dans la revue Il Verri, n° 45 « In teoria, in pratica », février 2011, p. 32-43
« L’économie à l’œuvre », en collaboration avec Martial Poirson, dans Martial Poirson, Yves Citton et Christian Biet, Les Frontières littéraires de l’économie, Paris, Desjonquères, 2008, p. 9-24
« Il faut défendre la société littéraire », Revue Internationale des Livres et des Idées, n° 5 (mai 2008), p. 5-10, disponible sur le site Fabula
« Puissance des communautés interprétatives », préface à Stanley Fish, Quand lire, c’est faire, Paris, éditions des Prairies ordinaires, 2007, p. 5-27